Le Modern Sword Fighting s’adressant notamment, mais pas exclusivement, aux enfants et aux jeunes, il est de la responsabilité de l’association sportive de proposer aux parents un niveau d’encadrement suffisant pour assurer la sécurité des sportifs.

Du fait de sa jeunesse, nos disciplines sportives ne sont pas encore reconnues par le ministère en charge des sports. Il n’est donc pas codifié : ce qui fait que n’importe qui peut encadrer des séances d’entraînement dans un cadre bénévole.

ATTENTION : le « n’importe qui » relève de la responsabilité pénale du Président de l’association.

Assurer l’intégrité morale et physique de l’adhérent doit être la priorité constante de tout entraîneur. Ensuite seulement vient le bagage technique que l’entraînement apporte aux combattants.  De fait, un bon combattant ne fait pas forcement un bon entraîneur !

La FFMSF organise chaque année une session de formation d’encadrants bénévoles. Faites nous part de vos besoins et de vos attentes, nous essaierons d’y répondre au mieux ! Nos deux formateurs, l’un basé à Paris, l’autre en Auvergne, peuvent se déplacer dans toute la France.