Le Modern Sword Fighting / HMB Soft est un sport extrêmement jouissif : à la fois ludique et exigeant physiquement, il permet ENFIN de combattre comme les chevaliers du Moyen-Âge sans se faire mal ni risquer de faire mal à son adversaire.

Ludique car nous avons tous joué, enfants, avec des épées en bois ou de simples bouts de bâton.

Physique parce que le MSF est à la fois explosif et foncier : les combats nécessitent un grande vitesse d’exécution, de la force, mais aussi les ressources pour tenir le temps d’un match !

Alors comme tout sport, il faut s’entraîner pour augmenter ses capacités physiques, travailler la technique et améliorer ses tactiques.

Il doit être pratiqué dans un environnement sécurisé, avec un matériel adapté et encadré par des entraîneurs formés.

Qu’est-ce que le Modern Sword Fighting ?

… un sport né en 2011 en Russie et qui est maintenant pratiqué dans une quinzaine de pays de par le monde, dont la France depuis septembre 2016 !

Le Modern Sword Fighting (MSF) est un sport de combat d’inspiration médiévale, accessible pour tous les âges car utilisant un équipement moderne. Ce n’est ni de l’escrime, ni de l’AMHE, c’est un sport à 300% fun car très énergique, facile d’accès, et, finalement, peu violent.

UN SPORT A PART ENTIÈRE :

Le MSF est une discipline codifiée au niveau international par l’IFMSF. Elle permet la pratique de différents types de combats par catégorie d’âge et parfois de poids.
Les matchs sont encadrés par plusieurs arbitres désignant au nombre de touches le vainqueur.
L’entraînement est nécessaire pour gagner en vitesse d’exécution, en précision dans le mouvement, en lecture du jeu adverse, et en condition physique. C’est un sport nécessitant à la fois endurance et explosivité.

UNE ACTIVITÉ D’INSPIRATION MÉDIÉVALE :

Qui n’a jamais joué, enfant, aux chevaliers ? Qui n’a jamais mimé un combat avec un épée en bois ou un simple bâton ?
C’est pourquoi le Modern Sword Fighting a été inventé : pour permettre aux jeunes de combattre «comme des chevaliers» sans se faire mal ni faire mal à son adversaire et en ajoutant au ludique un côté sportif et compétitif.
Le matériel utilisé est toutefois bien loin du médiéval : tout l’équipement est en matériaux moderne, non dangereux, et adapté aux capacités physiques des plus jeunes. Du passé, il ne conserve que la forme héraldique des simulateurs défensifs et le principe des épées symbolisés par les simulateurs offensifs.

Le pratiquant de Modern Sword Fighting, à ses 18 ans, s’il le souhaite, pourra bien évidemment continuer la pratique du MSF en compétition en catégorie senior ou vétéran, mais il pourra aussi trouver dans d’autres sports une autre façon d’aborder le combat médiéval : les AMHE, le béhourd, etc.

DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE DUEL :

Suivant l’âge du sportif, différents types de combats sont accessibles en compétition : épée / bouclier, épée / bocle, épée longue, épée seule, sabre, sabre / bocle, sabre / bouclier.
L’objectif est de réaliser des touches franches dans les zones de frappes autorisées avec son arme, tout en parant les attaques adverses.
Pour les plus jeunes, les matchs se déroulent en deux manches gagnantes de 10 points. Pour les plus grands, une manche peut durer jusqu’à 120 secondes.

COMBAT DE MÊLÉES :

Le Modern Sword Fighting / HMB Soft a cette particularité d’être le seul sport de combat proposant des affrontements collectifs.

Dans le MSF, deux équipes de 5 combattants s’affrontent pour capturer le drapeau adverse sans se faire toucher : le combattant est éliminé s’il est touché deux fois par un adversaire. Cette forme de combat ajoute une composante collective, tactique et stratégique très intéressante et originale dans l’univers des sports de combats.

En HMB Soft, deux équipes de 5 combattants s’affronte à l’épée bocle pour envoyer un maximum d’adversaire en prison pendant la durée de la manche.