Les Ecuyers aux « Relais pour la Vie »

24 heures de sport non stop à pied, à vélo, en rollers : belle performance sportive et humaine pour les 13 membres de l’équipe Champeix pour la Vie qui terminent à une honorable 5e place sur les 35 équipes présentes !

A l’invitation de l’association Champeix Animation, neuf Ecuyers ont participé au « Relais pour la Vie », événement sportif et populaire organisé par la Ligue contre le Cancer afin de rassembler des fonds pour l’achat d’un équipement au centre de cancérologie Jean Richepin.

Tout a commencé le vendredi soir, à 18h00, où nous prenons possession de notre paddock improvisé en bord de piste.

L’ouverture de la manifestation se déroule par un tour de piste avec tous les participants, autour des « Survivants » (ces personnes qui sont sorties guéries d’un cancer).

Puis à 18h30 les choses sérieuses commencent, avec une heure de vélo chronométré.

Tout le monde est encore frais, la bonne ambiance est déjà là, et les relais s’enchaînent.

Yoan boucle ses tours ( 1700 mètres) en 4 minutes, tout comme Allan. Tristan performe entre 3’35 et 3’50, Sébastien en 4’25, Eric en 3’30 et Magalie entre 4’20 et 4’45 !

14 tours sont ainsi bouclés par le groupe en une heure.

Alors que la fin de l’épreuve approche (19h30), les relayeurs se préparent à l’activité suivante « à roues mais sans pédales » : roller et trottinette en ce qui nous concerne.

Guillaume est tout content de renouer pour quelques minutes avec son ancienne discipline sportive : le roller ! Il profite de l’occasion pour enfiler de nouveau la combinaison aux couleurs de son club rémois.

Étant le seul parmi tous les participants à être équipé de patins de vitesse, il fera l’heure complète à vive allure et, profitant de cet avantage, l’équipe Champeix pour la Vie se retrouve en tête du classement général.

Tristan en roller, Magalie en trottinette feront quelques tours, pour le simple plaisir de rouler sur un bitume parfaitement lisse.

A 20h30, alors que la nuit est tombée, les organisateurs annoncent le changement de discipline sportive : place aux coureurs !

Le temps de passer la puce comptabilisant les tours de l’équipe à Allan et c’est parti pour 2h de petites et longues foulées.

Allan tourne en 8 minutes, Yoan en 10’13, Sébastien en 9’45…

C’est Eric le foncier du groupe, habitué aux trails. Bien que n’aimant pas courir sur bitume, c’est lui qui fera le plus gros du boulot sur les moments de courses, tournant en moyenne entre 8’30 et 9 minute au tour.

Pendant ce temps, les chrysalides se forment…

A 22h30, les relais se mettent en pause pour un nouveau temps fort : la « cérémonie des lumières ».

Un énorme cœur de bougies est allumé sur l’herbe. Tous les participants sont invités à s’en rapprocher pour un temps de recueillement en souvenir de tous ceux qui sont touchés par le cancer : musiques, lectures de textes et minute de silence.

Moment solennelle et émouvant, qui s’est terminé sur cette magnifique chanson de Jean Ferrat :

 

Puis le sport reprend, et nous partons pour une heure de marche. Tout investis dans la compétition, Arlette, Magalie, Guillaume et Sébastien partent en marche sportive. Au bout de 300 mètres, voyant que personne ne les suit sur ce rythme, nous réalisons que la marche n’est pas chronométrée. Dont acte, on se calme…

Vers minuit, Guillaume laisse le groupe poursuivre l’aventure : il tient à se reposer quelques heures pour animer convenablement l’entraînement du samedi matin.

Les courageux qui se sont engagés pour la nuit enchaînent ensuite sur une heure trente de marche en chanson, en mode karaoké collectif pour se donner courage et chaleur.

Puis, à 1h30, Yannick et Lukas arrivent pour prêter main fort sur la course aux trésors.

A 3h00, Eric assure le nouvel épisode de course à pied chronométré.

A 5h30, Arlette et Magalie prennent le relais de la marche, tandis que les autres membres de l’équipe luttent contre le froid du petit matin en essayant de se reposer.

La nuit est difficile et nous perdons quelques places au classement…

A 6h30, une course animé est proposée : la course du laitier, dans laquelle le but du jeu est de courir avec un pot de lait à la main.

Après une courte nuit, Guillaume revient pour le relais suivant et découvre une partie du groupe emmitouflé, luttant comme ils peuvent contre le froid et le sommeil.

A 7h30, nouveau relais en roller, déguisé cette fois-ci : Guillaume s’habille en Père Noël et Tristan en karatéka. Et c’est parti pour 45 minutes de patinage. Non chronométré… dommage, nous aurions pu nous refaire au classement !

Puis Guillaume repart pour accueillir nos sportifs au gymnase de Champeix.

Pendant ce temps, les autres se préparent pour deux nouveaux relais chronométrés.

A 8h30 : course à pied. A 10h30 : course à vélo.

Jérôme nous rejoint pour nous soulager et assure seul le relais vélo. Grâce à lui, l’équipe remonte à la 3e place du classement général !

Nouveau moment symbolique à 12h30, pour construire une longue chaîne de la fraternité et de la solidarité.

Puis nous évacuons le circuit bitume pour rejoindre le circuit terre et laisser place aux baptêmes de voiture de course qui attendent sagement non loin de là.

A 14h00, alors que les moteurs des Porches, Ferraris et autres bolides vrombisses, derrières les barrières de sécurité, Yoan et Jules s’apprêtent à prendre le départ du relais VTT.

Yoan tourne entre 4 et 5 minutes le tour (1 400 mètres), Allan entre 5’30 et 6 minutes, Margaux à 6’30, Jules à 5’15, Tristan à 5’30, Lukas entre 6 et 8 minutes, Sébastien à 6 minutes et Guillaume à 4’30…

La mascotte de l’événement vient nous rendre visite et semble très amusée par l’équipement de chevalier que nous gardons pour la fin d’après-midi !

La fatigue est bien visible et chacun exploite les temps de pauses pour récupérer un peu.

A 15h30, la course à pied est de nouveau au programme. Tout le monde se mobilise : Sébastien et Yannick font le tour en 9’30, Lukas en 11 minutes, Tristan en 8’40, Jules en 9’39, Guillaume (plus frais, ça aide) en 6’50…

Bien que diminué par une douleur au genoux, Eric fait ses tours (entre 9 et 10 minutes) et en fait même un de plus après la fin de l’épreuve. Devant l’incompréhension des Champillauds, il revient tout sourire : il a fait 43 km de course depuis vendredi soir (plus les tours de vélo et de marche) ! Il voulait son marathon, il l’a eu. Respect.

A 17h00 : fin des épreuves sportives ! Le groupe peut être fier de lui.

Les courses VTT et à pied ne nous ont pas permis de conserver notre place sur le podium. Nous terminons 5e, avec 110 tours réalisés, très près des 4e et 3e mais aussi talonnés par les 6e !

L’événement se termine par une dernière sessions de marche à pied. Pour l’occasion nous défilons en mode « Garde du Marchidial », le Chevalier et son écuyer devant, les combattants derrières.

Malheureusement, la presse est déjà partie et nous n’arrivons pas à réaliser le happening envisagé. Tant pis ! cela ne nous empêche pas de passer un bon moment équipé, avec un peu de combat avant la cérémonie de clôture.

 

Conclusion

Cette première expérience fut riche sportivement et humainement. Mine de rien, c’est une vraie performance sportive que nos jeunes et moins jeunes écuyers ont accompli là. Nous ne nous attendions pas à arriver 5e, sur 35 équipes, en passant la majorité du temps dans le trio de tête, et avec un groupe composé en grande partie de jeunes ados.

Tout le monde a joué le jeu, avec la volonté de ne pas lâcher et de se donner à fond pour le groupe. « Engagement, Respect, Honneur » : nos valeurs ont rarement été si bien illustrées.

Tout le monde a pratiqué aussi bien le vélo, la course, que la marche. Les spécialités de chacun ont été mises à profits dans un belle entente commune (Eric à la course, Jérôme au vélo, Guillaume aux rollers…). Nous avons aux Ecuyers des sportifs complets et c’est là une grande fierté.

Un grand merci à tous pour cette investissement, un peu déçu de ne pas avoir pu partager ce moment avec plus de monde du club, mais, j’en suis sûr, nous nous rattraperons l’an prochain avec une organisation lancée plus tôt.

Et évidemment, merci à Champeix Animation, Arlette et Magalie pour avoir lancé ce projet et avoir assuré l’intendance du weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *