Mariage médiéval de Dame Jessica et Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 12 juillet 2014, Dame Jessica et moi-même, Sieur Guillaume, nous nous mariions.

Pour les heureux invités, c’était l’occasion de découvrir notre passion pour les fêtes médiévales en participant à un mariage sur ce thème ! Passée la surprise de l’annonce, chacun a fait l’effort de se costumer avant de rejoindre le magnifique château de Saint Saturnin pour vivre une soirée hors du temps, entre dégustations de spécialités auvergnates et danses médiévales…

Découvrez sans plus tarder le déroulé des festivités et les photos !


La mairie

Comme pour tout mariage, il nous a fallu passer par la case mairie. Petit comité pour ce moment : parents et témoins uniquement. D’une part parce que la mairie est plutôt petite, d’autre part parce qu’elle est tout sauf médiévale, et en troisième part (?) parce que il y a un long temps d’attente entre le moment de la mairie et celui du vin d’honneur.

mariage-medieval-mairie-02-les-preux-montacutins

Nous avons eu l’immense plaisir d’être mariés par notre ami Sieur Ernesto, Preux Montacutins, et jeune conseiller municipal, auquel M. le Maire avait eu la gentillesse de déléguer les pouvoirs d’officier d’état civil le temps de notre mariage. Nous étions déjà en costume, ainsi que nos témoins… et l’officiant !

Retrouvez toutes les photos de la cérémonie civile à la mairie.


Les photos « officielles »

Après une petite collation offerte aux présents chez nous, nous rejoignons le lieu de la fête pour faire les photos de couple avant l’arrivée des invités.

Le vin d’honneur et la réception du soir se déroulent au Château Royal de Saint Saturnin.

«  Puissant château fort, construit au XIIIème siècle par la famille de La Tour d’Auvergne, a appartenu à Catherine de Médicis puis à Marguerite de Valois.

 

Château de Saint Saturnin

 

Grand château médiéval et remarquablement restauré, cette importante forteresse témoigne de l’architecture militaire du Moyen Age : douve sèche, remparts et chemin de ronde, tours à créneaux et mâchicoulis. Il a été agrandi et embelli jusqu’au XVème siècle, sous l’influence de la Renaissance. A partir du XVIème siècle, furent créés des jardins à la française dont la restauration est toujours en cours.

 

Château de Saint Saturnin

 

Le château est classé depuis 1889 au titre des monuments historiques alors que le mur d’enceinte, les douves et les jardins sont inscrits depuis 1992.

Château de Saint Saturnin

 

Il est membre de la Route Historique des Châteaux d’Auvergne et du réseau Châteaux et Hôtels Collection.   »

Nous sommes les premiers cette année à profiter de la fontaine centrale qui vient d’être remise en eau, et le châtelain a gentillement accepté que nous utilisions la Cours d’Honneur pour prendre quelques photos. Chance ultime, alors que la région était sous la pluie depuis une dizaine de jours, les averses ont cessé ce jour-même à 14h00. Deux heures plus tard, l’herbe était déjà sèche, et même si les nuages étaient toujours présents, le soleil a fait quelques belles percées.

Ainsi,  toutes les conditions étaient réunies pour faire de magnifiques clichés :

mariage-medieval-photos-07-les-preux-montacutins mariage-medieval-photos-21-les-preux-montacutins mariage-medieval-photos-49-les-preux-montacutins

Nos costumes ont été réalisés par Jenny, une couturière spécialisée dans la période médiévale. Un travail remarquable sur lequel nous reviendrons dans un prochain article.

Retrouvez toutes les photos de couple dans les jardins du château.


Accueil des invités

17h, les invités commencent à arriver… Nous, nous sommes dans la salle de réception, « cachés » en attendant de faire notre entrée. Les musiciens et danseurs de la compagnie de danses médiévales Facia Fusta accueillent nos convives :

mariage-medieval-accueil-01-les-preux-montacutins

Nous connaissons Facia Fusta depuis plusieurs années, nous les croisons régulièrement sur des fêtes médiévales et savons toutes les qualités musicales et humaines de la troupe.
Ce qui fait toute leur force est leur enthousiasme à faire danser les spectateurs. Alors que beaucoup de musiciens ne font « que » déambuler en mode concert, alors que beaucoup de danseurs ne font « que » des démonstrations en mode spectacle, Facia Fusta fait beaucoup plus, comme vous le verrez dans quelques minutes.

mariage-medieval-accueil-06-les-preux-montacutins

Et alors que nous épiions par l’entremise d’un rideau discrètement soulevé nos invités, une de nos principales inquiétudes s’envolait : ils sont tous costumés, et joliment ! Depuis que les invitations ont été envoyées en automne 2013, nous avons reçu beaucoup de messages de personnes en difficultés avec le dress-code que nous demandions et nous craignions de nous retrouver avec des convives plus déguisés que costumés.

mariage-medieval-accueil-19-les-preux-montacutins

Nous attendons avec excitation le signal des Montacutins pour faire notre entrée..

Retrouvez toutes les photos de l’arrivée des invités.


Cérémonie d’ouverture

Enfin, tout le monde semble arrivé, les musiciens viennent nous chercher et c’est précédé de notre porte-blason, Clément, que nous faisons notre entrée.

mariage-medieval-ceremonie-04-les-preux-montacutins mariage-medieval-ceremonie-09-les-preux-montacutins

Ça y est, c’est parti : moment de grand stress, de frissons, de fierté, et de profond bonheur mêlés. Nous sortons du château, traversons la terrasse, descendons le pont au dessus des douves, puis entrons dans le parc du château où nos invités nous attendent.

mariage-medieval-ceremonie-10-les-preux-montacutins mariage-medieval-ceremonie-13-les-preux-montacutins

Nous n’avons pas fait de mariage religieux, mais pour marquer l’instant avec nos familles et amis, nous voulions tout de même une petite cérémonie pendant laquelle nous nous remettrions nos alliances. Nous nous étions renseignés sur les cérémonies laïques, mais tout cela nous semblait trop sérieux, trop lourd en bons sentiments et mielleries… Nous voulions quelque chose de dynamique, d’humoristique, de décalé, à notre image en somme. Nous en avions parlé il y a plusieurs mois à nos amis de Montaigut-le-Blanc et petit à petit cela a pris forme et nous nous sommes même retrouvés rapidement « exclus » de l’organisation.

« Ce sera une surprise ! » nous ont-ils dit.
Et nous, on adore les surprises de ce genre.

mariage-medieval-ceremonie-24-les-preux-montacutins

Nous nous sommes donc retrouvés assis face à Eric, Ernesto, Béatrice, Christelle et leurs enfants.

Ils avaient préparé une scénette retraçant l’histoire de notre couple en vieux français, sans lésiner sur les jeux de mots et les anachronismes qui ont fait rire toute l’assistance comme un seul homme. Ce fut un moment magique fort en émotions, pas tant pour la symbolique de l’instant que par la prise de conscience du travail que nos amis ont fait pour nous offrir cela… et le résultat au niveau de nos invités. Une réussite totale : ce fut une excellente façon de faire entrer tout le monde dans l’univers que nous voulions pour notre mariage.

mariage-medieval-ceremonie-37-les-preux-montacutins

La seule chose que nous savions était que nous devrions prononcer nos vœux à un moment de la cérémonie. J’avais donc préparé un petit texte :

mariage-medieval-ceremonie-44-les-preux-montacutins

« Chers familles, chers amis,

Je veux vous dire les raisons de ma présence devant vous en ce beau jour.

Non, pour moi le mariage n’est pas une preuve d’amour, car la preuve d’amour est quotidienne, et nous nous l’apportons mutuellement depuis fort longtemps.

Non, le mariage n’est pas un souhait d’engagement, car cet engagement nous l’avons déjà concrétisé, entre autres, en achetant ensemble notre maison.

Non, le mariage n’est pas une nécessité fiscale, car, malheureusement, nous allons y perdre aux prochaines déclarations d’impôts.

Non, le mariage n’est pas là pour sécuriser nos avenirs, car nous pouvons passer par d’autres dispositifs.

Et, non, nous n’attendions notre mariage pour enfin pouvoir consommer…

Notre mariage est un acte gratuit, sans nécessité. Il existe simplement car nous le voulions et c’est ça qui le rend beau.

On dit que le mariage scelle le couple, couple que nous avons formé il y a presque 4 ans maintenant.

Ma Chérie, je ne vais donc rien te promettre de plus que je ne t’ai déjà montré ces dernières années : amour, ordinateur, badminton et calibristi.»

Ainsi que Dame Jessica :

mariage-medieval-ceremonie-50-les-preux-montacutins

« Lorsque je me suis attelée à l’écriture de ce petit mot, je me suis interrogée. Comment parler d’amour et de sentiments sans tomber dans le cucul la praline, le dégoulinant de chamallow ?

J’ai cherché l’inspiration auprès d’auteurs aguerris qui savaient de quoi ils parlaient comme ce formidable philosophe de l’époque moderne à qui l’on doit cet essai fabuleux :

Je t’aime le lundi, je t’aime le mardi, je t’aime le mercredi et le jeudi aussi.

Quelle profondeur ! quelle concision (non pas circoncision j’en vois 2 dans le fond qui rigolent), quelle justesse.

Pour parler de toute la tendresse que tu m’inspires, j’aurais pu lister tout c’est petits noms dont, c’est promis, je ne t’affublerai pas :

Mon p’tit cœur, mon p’tit chat,
Mon trésor, mon petit rat
Ma p’tite fouine, ma p’tite teigne
Ma sardine, ma sardaigne
Mon sagouin, mon trois fois rien
Merci qui ? merci mon chien !
Mon soleil, mon bouquet de roses
Mon orteil, ma boite de douze (sortez couverts !)

En parlant de promesses que l’on se fait lorsque l’on est amoureux ; Je pourrais te dire que je serai toujours Morgan de toi, mais ce n’est pas mon style de fringues, que je t’aime à mourir, mais que je tiens à vivre longtemps quand même… Je pourrais promettre de t’aimer à perdre la raison (pour le peu qu’il m’en reste), de t’aimer à n’en savoir que dire (justement je vais bientôt me taire).

Par contre, je te promets de ne pas croire l’adage « les maris c’est comme les melons il est très difficile de distinguer les bons des mauvais », surtout lorsqu’on sait comment je choisi les melons…

Je vais conclure sur une phrase d’Arletty qui, je trouve, sied à merveille à cette journée où nous sommes tous réunis pour faire la fête :

« L’amour, l’amitié, c’est surtout rire avec l’autre, c’est partager le rire que de s’aimer »

Merci à tous d’être là !»

Les échanges de vœux, si on peut les appeler ainsi, terminés, Sieur Ernesto s’est attelé à la préparation d’un filtre magique afin de sceller notre union pour l’éternité.

Nos témoins, et Clément, ont pu participer à ce moment en apportant chacun à leur tour les ingrédients nécessaire à la potion :

mariage-medieval-ceremonie-63-les-preux-montacutins

L’essence d’azur, symbole d’harmonie et de complicité.
La poussière d’or, qui fait germer inventivité et fantaisie.
Les perles d’argent, qui drainent la fidélité et la bienveillance.
La potion de gueule, rouge comme le sang et la passion.
La décoction pourpre qui scelle le lien familial et favorise la fertilité.

Le tout accompagné de (vraies) formules latines !

mariage-medieval-ceremonie-66-les-preux-montacutins

Une fois terminée, il nous a été demandé de boire la fameuse potion, à la couleur violacé et à la consistance sirupeuse, pour le plus grand dégoût de l’assistance… et de nous.

mariage-medieval-ceremonie-72-les-preux-montacutins

Bon, finalement, c’était très bon !

Clément nous en a ensuite apporté le coffre dans lequel attendaient nos alliance.

mariage-medieval-ceremonie-80-les-preux-montacutins

Et voilà la cérémonie se terminait par un long baiser sous les applaudissements des familles et amis.

mariage-medieval-ceremonie-81-les-preux-montacutins

Un ÉNORME MERCI à Christelle, Eric, Ernesto, Béatrice, ainsi qu’à Laurent et Sophie, coorganisateur mais malheureusement pris par leur travail à ce moment… et sans oublier Luca et Émilien. Cette cérémonie d’ouverture nous a comblée, bien au delà de ce que nous attendions, et correspondait parfaitement au style que nous avions en tête. Merci, merci, merci.

Retrouvez toutes les photos de la cérémonie d’ouverture.


Les photos de groupe

La cérémonie aussitôt terminée, Facia Fusta reprend du service pour entraîner l’assistance dans une folle farandole dans le parc du château …

mariage-medieval-groupe-03-les-preux-montacutins

… pour finalement emmener tout le monde dans les douves pour faire une photo de groupe.

C’est notre ami Alain Jean-Baptiste, que j’ai rencontré à mon ancien club photo « Collectif Images Auvergne » , qui a accepté la lourde mission de réaliser nos photographies « officielles ».
Si son travail vous intéresse, vous pouvez retrouver deux de ses ouvrages sur Amazon et commander ici son dernier livre « Au fil de l’eau, la Saône » .

mariage-medieval-groupe-10-les-preux-montacutins

Ses photos « grimaces » et « regards divers » ont bien plus !

mariage-medieval-groupe-11-les-preux-montacutins mariage-medieval-groupe-12-les-preux-montacutins

Retrouvez toutes les photos de groupe.


Le vin d’honneur

Enfin, le temps fort attendu du vin d’honneur fut lancé. Au menu, rien de bien médiéval mais des produits locaux : les tartines d’aligot et dégustations de charcuteries auvergnates ont complété avec brio les petits fours.

Coté boisson, c’est champagne, et Moretum, un vin ancien acheté chez M. Goguillon (http://www.breuvages-anciens.com/) et fait à base de vin auvergnat de Saint-Pourçain-sur-Sioule.

« Le Moretum est une boisson spiritueuse à base de vin très appréciée au Moyen Age. Du latin « mortarium » (mortier), le Moretum remonte à l’Antiquité, il était très répandu du 13ème au 15ème siècle. Bouteille de MoretumIl est remplacé ensuite par l’Hypocras avec la diffusion des épices en Europe. Il a été longtemps le vin de prédilection des moines qui le consommaient les jours de fêtes, d’où son autre nom « vin des moines ».

Ce breuvage est composé de vin rouge, miel, épices et d’un fruit rouge. Le Moretum se préparait avec n’importe quel fruit existant à l’époque (mures, myrtilles, framboises, prunes, cerises…). Les fruits étaient écrasés, parfois chauffés avant d’être incorporés au miel puis au vin.»

Quel château n’a pas son pilori ? Celui de Saint Saturnin en était dépourvu, et c’est pourtant un pièce souvent appréciée des visiteurs… Je m’étais donc attelé à la réalisation d’une copie de celui qu’on trouve au Château de Murol, et il a été utilisé pour quelques photos :

Mais c’est bien évidement les animations de Facia Fusta qui ont été remarquées : « Danse de l’ours », « Cercle circassien » et autres danses de groupes ont été plébiscités :

mariage-medieval-vin-d-honneur-26-les-preux-montacutins mariage-medieval-vin-d-honneur-47-les-preux-montacutins

Ce moment a aussi été l’occasion d’une large et belle photo de famille : proches, éloignés, côté Jessica, et de mon côté en un seul cliché :

mariage-medieval-vin-d-honneur-16-les-preux-montacutins

Retrouvez toutes les photos du vin d’honneur.


La soirée

Vers 20h30, le vin d’honneur se termine doucement et les invités aux repas peuvent découvrir la Salle Royale du château. Là aussi, le menu n’est pas médiéval… Nous n’avons pas osé aller si loin et risquer de brusquer nos invités. Notre demande au traiteur a été de travailler à partir de produits locaux, et d’une façon pas trop « moderne ». Contrat réussi : le repas fut succulent.

Pour la décoration, c’est Jessica qui a particulièrement travaillé : chaque table est symbolisée par un animal tiré du bestiaire médiéval et brodé par ses soins.

Sur les tables on trouve aussi les menus présentés sur des supports en bois « fait maison », ainsi que des bourses en cuir elles aussi faites par nos soins.
Les dragées, c’est bien trop classique pour nous ! Nous avons opté pour des friandises « pépites d’or », en éclats de nougat et chocolat que la confiserie Saudial venait de mettre sur le marché. Idéal pour notre thème.

Toujours aussi investis, Facia Fusta relançait régulièrement une danse, et les invités répondaient toujours aussi nombreux à l’appel. Magique.

mariage-medieval-danses-01-les-preux-montacutins mariage-medieval-danses-26-les-preux-montacutins

La pièce montée a été commandée un peu à la dernière minute car nous hésitions sur son utilité. Finalement, nous avons bien fait de craquer : le pâtissier du Saint Laurent de la Pâtisserie nous a réalisé un magnifique château fort en nougatine et choux à la crème que j’ai eu l’honneur d’attaquer à l’épée.

mariage-medieval-repas-14-les-preux-montacutins

A noter aussi les figurines à notre effigie, créées par Flo et Merveilles qui trônaient devant le château monté.

mariage-medieval-laure-01-les-preux-montacutins

Le repas s’est déroulé ainsi jusqu’à l’ouverture du bal et la soirée dansante. Craignant que le côté musique médiévale ne lasse, nous avions opté pour une soirée classique : danses de salon, rock, disco, et musiques actuelles… Mais vu l’engouement à chaque danse médiévale, nous aurions pu aller plus loin et poursuivre dans cette voie… Nous le saurons pour une prochaine fois !

Retrouvez les photos de la soirée.


Conclusion

La soirée fut émaillées de quelques surprises qui n’avaient rien de médiévales et que nous gardons privées.

Nous conclurons donc cette article en montrant la chambre que le châtelain prête à tout couple de jeunes mariés… Nous n’en avons pas beaucoup profité, écrasés par le sommeil que nous fûmes, mais c’est une attention fort appréciable : ne pas avoir à reprendre la voiture et être déjà sur place pour le réchaud du lendemain est très confortable.

mariage-medieval-guillaume-01-les-preux-montacutins mariage-medieval-guillaume-02-les-preux-montacutins mariage-medieval-guillaume-03-les-preux-montacutins

MERCI !

Voilà, c’était l’histoire du jour de notre mariage. Un mariage extraordinaire qui nous a totalement comblé.
Tout s’est passé comme nous l’espérions, nos amis de Montaigut-le-Blanc nous ont fait un énorme cadeau avec la scénette d’ouverture, Facia Fusta a été fantastique tout le long de la soirée (c’était leur toute première prestation dans un mariage médiéval !), le repas excellent, tout le monde a joué le jeu du costume médiéval, nos témoins investies et dynamiques…
Nous aurions aimé que la soirée dure encore des heures tant ce moment était agréable. Mais il faut bien redescendre sur terre et reprendre le cours de la vie normale. Restent les souvenirs, les photos, les vidéos (qui viendront plus tard), les messages de chacun que nous gardons précieusement, et vos commentaires en bas de cet article !

Et maintenant ? Que chacun garde son costume, nous nous retrouverons si vous le voulez bien sur les fêtes médiévales à venir ! Billom, le Puy-en-Velay, Pontoise, Murol, Provins et bien d’autres encore…

Merci à tous, pour tout, et à bientôt !

Blason

Retrouvez d’autres photos sur cette page.

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

  1. Merci pour ce travail que tu as fait Guillaume , de voir tout le déroulé de cette magnifique journée , c est génial .
    Je voulais juste vous dire que j ai fait pas mal de mariages (dont le mien!) , c est du votre dont je garde le meilleur et le plus beau souvenir . Vous m avez fait pleurer et rire ! Votre arrivée avec Clément , vos échanges de vœux , Guillaume c était la plus belle des déclaration d amour qu une femme pouvait entendre . Jess , pleine d amour et de joie et d humour .
    Je vous souhaite le meilleur …mais vous l avez déjà .
    Je vous embrasse de tout mon cœur

    Juliette

  2. Le plus mariage auquel j’ai eu l’honneur d’assister.

    Tout y était !
    – le dépaysement (hors du temps !) tous les invités ayant joué le jeu du costume médiéval…
    – les mariés amoureux, beaux, resplendissants et surtout surtout qui nous ont montré leur investissement dans ce jour unique pour eux (et qui le fut pour nous aussi mais sûrement pour d’autres raisons !)
    – l’émotion aussi à tous les moments, votre arrivée, vos échanges de « vœux », des moments à tout jamais gravés dans mon esprit !

    Merci encore pour cette merveilleuse journée et tout le bonheur du monde pour les années à venir.

    Continuez à nous montrer votre bonheur, votre joie de vivre…

    Je vous embrasse tous les 3

    Laure

  3. Félicitations à vous, cette journée restera longtemps dans vos cœurs pour différentes raisons mais vous avez sur créer autour de vous une véritable égrégore faite d’amour, d’amitié et de chaleur. Que votre chemin vous porte loin, ensemble sous des cieux sereins et apaisés. Cette journée était belle et pleine d’émotion positive, elle vous ressemblait parce que c’était vous, parce que c’était eux.
    Je vous souhaite à tous les deux le meilleur et l’excellence !

    Je vous embrasse avec affection

    Florence

  4. On ne se lasse pas de lire et de relire, de voir, de revoir, de re-revoir, de re-re-re-re-revoir les photos et c’est toujours la même émotion. On termine avec un grand sourire aux lèvres : que de beaux souvenirs, que de belles émotions, quelle sublime ambiance, quels beaux costumes… Nous mesurons la chance d’avoir été invités et de participer à une si belle fête !!! Merci à vous et du bonheur à foison !

  5. trés sympa également votre mariage. Nous avons eu la même bénédiction pour le temps, mais nous avions soudoyé les Clarisses comme le veut la légende pour qu’elle prient pour le soleil. Nous avions aussi construit un pilori, c’est fou ce que ça devient rare :p , vous avez remarquez aussi? nos invités ont été surpris de ne pas trouver de fourchettes et une table comme à l’époque pour aller avec le cochon à la broche, mais ils s’en souviendront toute leur vie, tous comme vos bienheureux danseurs 🙂 merci d’avoir laisser ce lien sur la page Facebook. Et félicitations ! (vos vœux m’ont bien fait rire)

    1. Merci Milady pour votre commentaire ! Je vois que vous avez été plus loin que nous pour la nourriture, bravo ! Je n’ai pas vu votre pilori sur votre blog (mais peut-être que la partie « tutoriel » s’étoffera avec le temps), je suis curieux de voir ce que vous avez fait. Au plaisir de vous croiser sur une fête médiévales future…

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *