La saison des fêtes médiévales est ouverte ! Et comme d'habitude pour nous, c'est Murol qui arrive en premier. Programmée vendredi 15 et samedi 16 mai, nous y sommes allés samedi après-midi. Bien nous en a pris, le temps a été exécrable vendredi : pluie, vent, froid... pas cool pour les exposants et les troupes,…

Vous le savez depuis la lecture de l'article sur Guillaume de Murol : l'Auvergne était terre viticole au moyen-âge. Aujourd'hui elle tente de le redevenir... notamment grâce à des gens comme Pierre Beauger et leurs vin "extraterrestre" dixit Frédéric Truchon dans Vortex du Gosier. (suite…)

Le journal La Montagne consacre dans son édition du 8 mars 2015 une pleine page sur Julien Roumaud, capitaine de l'équipe de béhourd Les Bannerets d'Auvergne. Une belle reconnaissance pour cet amoureux des armes d'hasts, sélectionné en équipe de France depuis 2013 pour les championnats du monde. (suite…)

Guillaume de Murol

15 janvier 2015 2

Pas de jalousie : un Guillaume peut bien s'intéresser à un autre Guillaume ! En l'occurrence, notre voisin du haut de la vallée, Guillaume de Murol, est un seigneur qui a laissé un journal de bord qui a de quoi ravir les historiens médiévistes : on y trouve là un riche témoignage, écrit de la…

Je me suis rendu en Suisse ce weekend avec Julien, le capitaine des Bannerets d’Auvergne, l’équipe de béhourd que j'intègre cette année : un entraînement ouvert était proposé par l’équipe nationale Suisse, à Ependes (près de Fribourg). Pour les organisateurs, l’objectif était de faire découvrir ce sport à quelques nouveaux. Belle occasion pour moi d’affronter…

Nous étions aujourd'hui à l'habituelle fête du dernier weekend d'août en Auvergne : le Charivari de Billom, fête renaissance et fantastique. Comme l'an dernier nous en sommes revenus TRES contents. Comme quoi, on peut être une ville de taille modeste et organiser une fête tout à fait intéressante. (suite…)

Poursuivons le compte-rendu du tournoi de combat médiéval "Le Choc des Fers" par la catégorie reine : le combat épée-bouclier. Neuf combattants s'y étaient inscrits, ce qui a donné une compétition complète sur la lice du Château de Murol, jusqu'au sacre final de Hugues Lafon, de l'équipe de la Confrérie des Loup. (suite…)