1. Duels

ÉPÉE / BOUCLIER

La catégorie reine du combat lége aussi bien pratiqué en MSF qu’en HMB Soft, pour toutes les catégories d’âge : une touche dans la tête ou le buste rapporte 2 points, une touche dans les membres rapporte 1 point.

ÉPÉE / BOCLE

A partir de la catégorie benjamin. Le bocle est un petit bouclier qui se tient au bout du poing, contrairement au bouclier “héraldique” qui se porte sur l’avant-bras.

ÉPÉE DEUX MAINS

A partir de la catégorie junior.

ÉPÉE SEULE

Des benjamins aux cadets : l’épée seule est pratiquée en troisième arme dans le triathlon MSF.

SABRE et SABRE / BOCLE

A partir de la catégorie minime : la forme du sabre léger permet de toucher l’adversaire en estoc. L’autre particularité de la pratique du sabre est l’arrêt à l’action et le décompte des points par les arbitres à chaque action, dans des combats pouvant se rapprocher un peu plus des assauts en AMHE.

SABRE / BOUCLIER SLAVE

Dans cette catégorie de combat, le bouclier utilisé en rond. L’estoc est là aussi autorisé, mais le combat ne s’arrête pas à l’action : l’objectif est d’atteindre les 10 points. Attention ! Tout estoc en tête / gorge / buste rapporte directement 10 points !

2. MÊLÉE MSF EN 5 CONTRE 5

1. Une équipe est composée de 5 à 7 combattants. Un membre de l’équipe est nommé « capitaine » et est le seul à pouvoir communiquer avec les arbitres.
Un remplacement de combattant est autorisé dans la 2e manche, et un autre dans la 3e. Sur décision des arbitres, si deux combattants se retrouvent blessés dans une même manche, les deux changements autorisés peuvent être effectué en même temps.

2. Le combat se déroule en 2 manches gagnantes avec une pause de 2 minutes maximum entre chaque manche.

3. L’objectif est de capturer le drapeau de l’équipe adverse tout en protégeant le sien. La manche est remportée par l’équipe qui possèdera dans son camp les deux drapeaux. Si un combattant apporte par erreur son propre drapeau dans la base adverse, la manche est rapportée par les équipes dont les deux drapeaux sont dans son camp.

4. Armes autorisées : uniquement épée / bouclier.

5. La zone de combat est matérialisée au sol. Si un combattant a ses deux appuis hors de la zone, il est éliminé de la manche.
Les bases sont matérialisées par un disque d’environ 80 cm de diamètre, de la couleur de l’équipe, positionné à 1 m du fond de la zone de combat, centré par rapport aux bords. Le drapeau est composé d’un tube en plastique souple et d’un morceau de tissu d’environ 30 sur 50 cm. Il est posé sur la base.

6. Pour commencer le combat, chaque équipe se positionne près de son drapeau et attend le signal de l’arbitre. Si besoin, l’arbitre peut mettre fin au combat par un long coup de sifflet.
Chaque combattant arbore un numéro sur son bouclier et son dossard (1 à 5 pour une équipe, 6 à 10 pour l’autre). Il y a un arbitre par combattant. Si le combattant qui a perdu ses deux points de vie ne se met pas à terre dans les 2 secondes l’arbitre lui en intime l’ordre.

7. Les combattants ont 2 points de vie. La touche est validée si le coup est franc et porté par le 1er tiers de l’épée : le combattant perd alors 1 point de vie.
La chute ou la pose à terre (volontaire ou non) d’un troisième appui enlève au combattant 1 point de vie.
Quand le combattant à perdu ses 2 points de vie, il se met à terre et ne plus prendre part au combat.

8. Il est interdit d’arracher à la main le drapeau porté par un adversaire.
Si le combattant éliminé était le porteur de drapeau, il doit immédiatement lâcher le drapeau à terre et ne pas avoir une partie de son corps dessus.
Il est interdit de prendre son propre drapeau pour aller combattre.
Il est interdit de maintenir en place son drapeau en mettant le pied dessus ou toute autre partie du corps.
Le drapeau peut être lancé (mais pas au travers de toute la zone de combat), transféré, ou déposé au sol. Il ne peut pas être fixé sur les velcros sur bouclier, ni à la ceinture…
Le drapeau n’est pas une arme, mais il peut servir de bouclier.
Le drapeau est considéré comme ayant atteint la base si son manche ou le tissu est en contact avec la base. Si le drapeau touche la base puis s’en écarte en rebondissant, il est considéré comme ayant atteint son objectif : si le drapeau adverse était aussi en contact de la base, la manche est remportée.