Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce weekend, avec quelques collègues de Memoriam Crusades, j’ai quitté l’époque médiévale pour voyager jusqu’à la Guerre des Gaules. Nous avons été accueillis par l’association gauloise Teuta Averni, avec qui nous avons passé deux jours au beau milieu du premier siècle avant JC.

Les Arverniales, « archéofête gauloise sur l’opidium de Gergovie« , existent depuis 14 ans maintenant et représentent LA fête gallo-romaine d’envergure en Auvergne. Évidemment, il aurait été dommage de ne pas profiter de ce lieu emblématique : celui d’une belle victoire des Gaulois menés par Vercingétorix en -52 contre les Romains avant la revanche finale de Jules César à Alésia quelques mois après.

Ainsi, chaque année à la même période, troupes gauloises, romaines et grecques, gladiateurs, artisans, et érudits (…) se retrouvent non loin de Clermont-Ferrand pour faire partager l’Histoire de cette période, trop souvent déformées par la télévision, le cinéma… et certaines bandes dessinées !

Les Arverniales 2015

Nous étions quatre de Memoriam Crusades à venir passer le weekend avec les membres de Teuta Averni : Thomas, Mathis, Florian, et moi.

fete_medievale_tallende_2015-memoriam-elisabeth_dumas De gauche à droite : moi-même, Thomas, Florian, Mathis

Memoriam et Teuta se côtoient maintenant depuis un an, se prêtant du matériel au besoin, et maintenant aussi des personnes ! D’ailleurs, le weekend prochain, nous aurons de plaisir d’accueillir à nos côtés pour la fête médiévale de Laroquebrou quelques membres de Teuta Averni ! Mais vous verrez tout ça sur ce même blog la semaine prochaine.

Bref, Teuta Averni présente la vie civile et militaire gauloise au premier siècle avant notre ère.


Je vous propose ici un compte-rendu de ce beau weekend en Guerre des Gaules. Les deux jours présentant peu ou prou le même programme, ce compte-rendu sera présenté d’une manière thématique et non pas chronologique… J’éviterai ainsi les répétitions.


 

1. Le camp de la Teuta Averni

Autour de la tente collective, centrale, qui sert pour prendre les repas, le camp se compose de sa partie militaire, à gauche, et civile, à droite.

les_arverniales_2015-01-lespreuxmontacutins-fr

A peine le campement monté, samedi matin, Abucatos et Epogenos sont déjà de corvée : il faut faire briller les casques !

les_arverniales_2015-02-lespreuxmontacutins-fr

Rapidement, alors que le groupe s’apprête pour le défilé du matin, Alaudagenos, le chef de Teuta Averni, accueille tout un groupe d’enfants. Une bonne occasion de présenter la petite armée de la Teuta :

les_arverniales_2015-05-lespreuxmontacutins-fr

Puis resté seul avec eux, Alaudagenos leur présente pendant plus d’une heure le matériel et la vie des soldats gaulois.

les_arverniales_2015-07-lespreuxmontacutins-fr

Du côté civil, Gilles est fier de présenter le valus, sorte de moissonneuse qu’il a terminé il y a quelques jours. L’engin n’a pas encore réellement servi, mais l’objectif est bien de le tester en conditions réelles aux prochaines moissons. Poussé par un âne, les tige de céréales (épeautre) se brise entre les dents du valus par l’action d’un servant qui les poussent au fond de la caisse… les épis sont ainsi récupérés sans perte…

les_arverniales_2015-10-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-16-lespreuxmontacutins-fr

A côté, une autre machine attire l’attention des visiteurs : le moulin rotatif à bras. Moins volumineux, moins lourd, et donc plus facile à manier et à transporter, ce type de moulin était courant à l’époque gallo-romaine (vous le retrouverez dans cette vidéo sur les camps romains). Pendant les deux jours, il a été le centre de beaucoup d’attention et nombreux sont les enfants qui nous ont aidé à moudre la farine. Oui, parce qu’il nous sert réellement pour les repas : après sept passes environ, la farine est prête pour être cuisinée !

les_arverniales_2015-22-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-24-lespreuxmontacutins-fr

Et d’ailleurs, en parlant de cuisine, non loin de là était installée le domaine de Aedunia :

les_arverniales_2015-26-lespreuxmontacutins-fr

L’espace cuisine est constitué d’une tente ouverte sous laquelle sont stockés les ustensiles, les victuailles et les condiments.

les_arverniales_2015-cuisine-elisabeth_dumas

A côté, une sole (plaque de cuisson) encadrée par deux marmites chauffe sur un grand feu.

les_arverniales_2015-25-lespreuxmontacutins-fr

Préparer le repas pour une quinzaine de personne n’est pas une tâche à prendre à la légère : le feu est à préparer très tôt, les plats doivent mijoter pendant des heures. Ainsi tout le monde donne un coup de main.

Que ce soit pour vérifier le bon déroulement de la cuisson…

les_arverniales_2015-29-lespreuxmontacutins-fr

… pour casser les noisettes …

les_arverniales_2015-34-lespreuxmontacutins-fr

… ou couper le jambon !

les_arverniales_2015-39-lespreuxmontacutins-fr

Et tout ceci contribue à d’excellent repas ! Au menu, nous avons eu samedi midi du bœuf et céréales cuits au vin et au miel et le dimanche du poulet préparé de la même manière. Avec la farine, Aedunia a fait des galettes en ajoutant des œufs, du miel et des noisettes pilées. Délicieux !

les_arverniales_2015-40-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-43-lespreuxmontacutins-fr

Les repas sont pris en collectif sous la tente centrale.

les_arverniales_2015-repas-elisabeth_dumas

Et après le repas : vaisselle ! mais avec le sourire.

les_arverniales_2015-44-lespreuxmontacutins-fr

Puis une séance photo menée par notre ami Henri Derus s’improvise autour des tentes. J’en profite pour voler quelques clichés…

les_arverniales_2015-47-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-48-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-50-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-52-lespreuxmontacutins-fr

Petit à petit, les portraits dévient sur des photos de groupe :

les_arverniales_2015-54-lespreuxmontacutins-fr

Pour finir par une belle photo de groupe de la Teuta Averni au grand complet.

les_arverniales_2015-groupe-pepo_le_laineux

Et la vie du camp reprend son cours, les visiteurs sont revenus !

les_arverniales_2015-55-lespreuxmontacutins-fr

Tandis que les enfants s’entraînent à côté…

les_arverniales_2015-58-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-59-lespreuxmontacutins-fr

 

 

2. Les autres campements

La partie romaine était animée cette année par l’Institut Historique de la Narbonnaise qui présentait la vie militaire d’une légion en Gaulle : démonstration de mouvements de troupe, de formations et de tirs au scorpion étaient proposés sur leur campement.

les_arverniales_2015-61-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-64-lespreuxmontacutins-fr

 

Un second campement gaulois, animé par l’association Cerda, présentait l’artisanat : armement, architecture, travail du bois…
L’armement a notamment intéressé les gendarmes patrouillant sur la fête ! Un changement d’équipement à prévoir ?

les_arverniales_2015-66-lespreuxmontacutins-fr

Réparation du tour à bois :

les_arverniales_2015-69-lespreuxmontacutins-fr

construction d’une cabane en bois et torchi :

les_arverniales_2015-72-lespreuxmontacutins-fr

 

Pierre-Alain Capt, potier, montrait son travail :

les_arverniales_2015-67-lespreuxmontacutins-fr

 

Jean-Marc Gilet, un forgeron que l’on retrouve aussi sur les fêtes médiévales, était installé en face de notre camp :

les_arverniales_2015-73-lespreuxmontacutins-fr

 

D’autres artisans vendaient leur production de bijoux, et d’objets en cuir.

les_arverniales_2015-78-lespreuxmontacutins-fr

 

Un peu à l’écart, deux autres campements accueillaient les visiteurs. Je passe rapidement sur celui de ACTA, présentant des gladiateurs romains et lutteurs grecs, nous y reviendrons.

les_arverniales_2015-79-lespreuxmontacutins-fr

 

Mon gros regret est de n’avoir pas pu écouter in extenso les discours de Leonorios de Péssinonte (Omilia Historia) : devant un gradin toujours rempli, cet érudit raconte l’état de la sciences et de la géographie grecque au IIIe siècle avant JC.

les_arverniales_2015-81-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-83-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-85-lespreuxmontacutins-fr

Le peu que j’ai entendu de cette représentation était très intéressant et superbement bien raconté. La prochaine fois, je m’assieds et j’écoute.

 

 

3. Le défilé militaire

Chaque journée s’ouvrait sur un défilé militaire, les Romains en tête, suivis par les Gaulois, et clos par les gladiateurs. Le cortège fait le tour des campements puis rejoint la lice pour une rapide présentation des troupes.

les_arverniales_2015-87-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-92-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-98-lespreuxmontacutins-fr

Les gaulois font une arrivée remarquée en lançant leur cri de guerre !

les_arverniales_2015-99-lespreuxmontacutins-fr

Puis quand vient son tour, Alaudagenos présente ses troupes. Reconnaissable à leurs sayons verts, les ambactes sont des soldats professionnels employés par un noble :

les_arverniales_2015-115-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-117-lespreuxmontacutins-fr
les_arverniales_2015-118-lespreuxmontacutins-fr Epogenos
les_arverniales_2015-119-lespreuxmontacutins-fr Abucatos
les_arverniales_2015-122-lespreuxmontacutins-fr

 

Équipés de leur matériel agricole ou de chasse, viennent les guerriers civils :

les_arverniales_2015-110-lespreuxmontacutins-fr Studios
les_arverniales_2015-113-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-114-lespreuxmontacutins-fr

 

Et les jeunes, qui se forment aux techniques de combat :

les_arverniales_2015-112-lespreuxmontacutins-fr Canauos
les_arverniales_2015-129-lespreuxmontacutins-fr
les_arverniales_2015-132-lespreuxmontacutins-fr Anoagenos

 

 

4. Les animations

A la suite du défilé, les romains restent sur la lice pour faire quelques démonstrations de mouvements militaires.

les_arverniales_2015-135-lespreuxmontacutins-fr

 

Puis les gladiateurs prennent la relève. ACTA Combats Historiques, est une équipe de professionnels qui fait de l’archéologie expérimentale sur une large période historique. Aux Averniales, ils présentaient des gladiateurs romains et des athlètes grecs.
Avant la démonstration de combats, Brice Lopez a tenu un long discours extrêmement intéressant sur ce que nous apprend l’archéologie expérimentale par rapport aux représentations que véhiculent le cinéma, la télévision et certaines bandes dessinées ! En gros : il ne faut pas croire ce que montre le cinéma qui cherche plus le spectaculaire et le dramatique que l’étude historique. Non, les gladiateurs n’étaient pas des esclaves se battant à mort. Non, le pouce levé ou baissé n’a jamais existé… Les gladiateurs étaient des sportifs professionnels, dont on peut rapprocher la pratique aux catcheurs modernes : la gladiature est un spectacle.

les_arverniales_2015-137-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-142-lespreuxmontacutins-fr-jpg

Les casques sont bien plus impressionnants que ceux que j’utilise dans le béhourd !

les_arverniales_2015-146-lespreuxmontacutins-fr-jpg

 

Un peu plus tard, ce sont les gaulois qui sont appelés pour faire des démonstrations de combat.

les_arverniales_2015-149-lespreuxmontacutins-fr-jpg les_arverniales_2015-152-lespreuxmontacutins-fr-jpg

 

 

4. Combat gaulois vs. romains

L’un des temps fort de ces journées fut le combat des guerriers de la Teuta Averni contre les légionnaires de la Septième Légion et de leurs auxiliaires.

les_arverniales_2015-158-lespreuxmontacutins-fr

L’échange d’amabilité commence par quelques lancés de lances par les auxiliaires.

les_arverniales_2015-193-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-169-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-161-lespreuxmontacutins-fr

Cette scène a provoqué chez notre jeune Anoagenos la réflexion suivante : « ça ne me semble pas très archéo-compatible ces hauts… elles devraient l’enlever. » On ne peut que saluer la justesse de cette pensée. :mrgreen:

 

Bref, le véritable assaut est déclenché :

les_arverniales_2015-165-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-171-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-176-lespreuxmontacutins-fr

 

Plusieurs assaut s’enchaînent ainsi, toujours avec une tentative de conciliation (ou plutôt d’intimidation) entre chef ennemis…

les_arverniales_2015-173-lespreuxmontacutins-fr

… parfois avec un combat de héros en ouverture…

les_arverniales_2015-175-lespreuxmontacutins-fr

… et toujours avec des morts ou des blessés !

 

Pour le principe, le dernier assaut frontal prend une tournure particulièrement inattendue par le public :

les_arverniales_2015-179-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-181-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-183-lespreuxmontacutins-fr

 

Malgré ce dénouement heureux, un homme reste à terre. Aussitôt, il est emmené par ses camarades au valetudinarium où l’attend un médecin.

les_arverniales_2015-184-lespreuxmontacutins-fr

C’est l’association Memini qui s’occupe de cette partie. Le médecin fait son bilan en observant le blessé et en interrogeant les témoins, puis pose son diagnostique : traumatisme crânien, il faut procéder à une trépanation.

les_arverniales_2015-185-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-188-lespreuxmontacutins-fr

Puis il rebouche le crâne, ferme le tout et donne son ordonnance que prend en note son assistante sur une tablette d’argile.

les_arverniales_2015-192-lespreuxmontacutins-fr

 

 

5. Les ateliers pédagogiques

les_arverniales_2015-85b-lespreuxmontacutins-fr

Pendant les deux jours, à l’entrée du site des Arverniales, sont ouverts différents stands animés par des passionnés qui accueillent petits et grands pour partager leurs connaissances.

les_arverniales_2015-194-lespreuxmontacutins-fr

 

Tout d’abord, on trouve les marchands d’armement pour enfants : épées et boucliers en bois…

les_arverniales_2015-196-lespreuxmontacutins-fr

… que les bambins pourront ensuite décorer à la peinture, en suivant différents modèles issus de l’iconographie gauloise…

les_arverniales_2015-197-lespreuxmontacutins-fr

… pour ensuite se faire enrôler dans l’armée gauloise, en passant par la « cérémonie du nom ». Nous verrons plus tard que cela a son importance.

les_arverniales_2015-199-lespreuxmontacutins-fr

 

Plus loin, ce sont les techniques de tissage qui sont expliquées.

les_arverniales_2015-200-lespreuxmontacutins-fr

Des costumes sont disponibles pour les visiteurs, dans une échoppe qui sert de studio photo pour celles et ceux qui veulent garder un souvenir de leur passage.

les_arverniales_2015-201-lespreuxmontacutins-fr

 

Yves Connier montre ses réalisations et, en véritable passionné, prend le temps d’expliquer les pierres, leur travail, et leurs usages. Il expose d’ailleurs plusieurs modèles de moulin à main.

les_arverniales_2015-202-lespreuxmontacutins-fr

 

Silvio Luccisano (scénariste) et Christophe Ansar (dessinateur) présentent leurs bandes dessinés historiques.

les_arverniales_2015-204-lespreuxmontacutins-fr

 

Le stand Bibracte (du nom d’un oppidum célèbre, capitale du peuple des Éduens), propose aux enfants de découvrir, chercher, deviner la signification de nombreux objets gaulois.

les_arverniales_2015-205-lespreuxmontacutins-fr

 

Le Musée de la céramique de Lezoux tient un stand poterie et invite petits et grands à réaliser leur lampe à huile.

les_arverniales_2015-206-lespreuxmontacutins-fr

 

Enfin, l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) initie les plus jeunes à la recherche archéologique : trouver dans le sol les preuves du passé, puis analyser, reconstruire, et interpréter les traces découvertes.

les_arverniales_2015-210-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-208-lespreuxmontacutins-fr

 

6. Dans la peau d’un guerrier gaulois

En fin de journée, le temps fort attendu par beaucoup d’enfants arrive : le moment de l’entraînement de guerrier gaulois. Seuls ceux qui sont équipés de leur épée et bouclier, et qui ont passé la cérémonie du nom gaulois sont autorisés à intégrer l’armée d’Alaudagenos.

Le chef de la Teuta Arverni appelle les volontaires, nombreux, et leur attribue un formateur.

les_arverniales_2015-213-lespreuxmontacutins-fr

Puis la cinquantaine d’enfants s’écarte du lieux des Arverniales, là où les parents sont interdits d’accès pour être formés.

les_arverniales_2015-214-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-215-lespreuxmontacutins-fr

 

Au programme : être capable de répondre à différents ordres simples :

– Se mettre en rang :

les_arverniales_2015-217b-lespreuxmontacutins-fr

– Se mettre en position de garde et avancer en tenant la position (« cingete are« ) :

les_arverniales_2015-217-lespreuxmontacutins-fr

– S’arrêter :

les_arverniales_2015-218b-lespreuxmontacutins-fr

– Lancer le cri de guerre : « Aiu« , en réponse à l’appel du chef « Siaxiu »

les_arverniales_2015-226-lespreuxmontacutins-fr

– Frapper son bouclier pour effrayer l’adversaire : « tumultus »

les_arverniales_2015-230b-lespreuxmontacutins-fr

– Et enfin charger l’ennemi : « condari ! »

les_arverniales_2015-219b-lespreuxmontacutins-fr

 

Un bon quart d’heure de répétition suffit pour former les nouveaux soldats et quand Alaudagenos sent que tous réagissent parfaitement bien à ses ordres,

les_arverniales_2015-229-lespreuxmontacutins-fr

la troupe remonte vers la lice. Ils sont chauds bouillants !

les_arverniales_2015-232-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-234-lespreuxmontacutins-fr

 

Sur le champ de bataille, les Romains sont déjà là.

les_arverniales_2015-238-lespreuxmontacutins-fr

Alaudagenos lance une ultime fois le cri « Eni brixta » (= « dans la bataille ») « siaxiu » (= « je chercherai… »), ce à quoi répondent comme un seul homme les enfants : « aiu ! » (= « l’éternité ! »)

les_arverniales_2015-240-lespreuxmontacutins-fr

Et l’assaut est lancé.

les_arverniales_2015-242-lespreuxmontacutins-fr

 

Plusieurs salves de guerriers gaulois viennent frapper les boucliers romains.

les_arverniales_2015-246-lespreuxmontacutins-fr

Petit à petit les forces ennemis diminuent…

les_arverniales_2015-247-lespreuxmontacutins-fr

Un dernier îlot tente de résister :

les_arverniales_2015-248-lespreuxmontacutins-fr

Mais peine perdue, la horde de Gaulois en herbe a raison des Romains.

les_arverniales_2015-250-lespreuxmontacutins-fr les_arverniales_2015-253-lespreuxmontacutins-fr

 

Un dernier assaut est joué. Mais cette fois-ci les Romains ont compris la leçon et ils s’enfuient à toutes jambes !

les_arverniales_2015-258-lespreuxmontacutins-fr

Malheur à ceux qui ne courent pas assez vite ! Ils sont rattrapés !

les_arverniales_2015-257-lespreuxmontacutins-fr

 

Alaudagenos, fier de ses troupes, remercie tout le monde. Et si César avait été vaincu à Alésia ? Comment aurait évolué les peuples gallo-romains ? Parfois, les siècles d’histoires sont conditionnés à quelques semaines de bataille. Et l’Histoire a nombre d’exemple de ce genre…

les_arverniales_2015-260-lespreuxmontacutins-fr

 

 

Et c’est sur ce final que se closent les XIVe Arverniales. Je n’ai pas pu tout voir, et ce compte-rendu est un peu adapté en fonction des photos que j’ai pu faire… Mais ce weekend fût extraordinaire et ô combien agréable ! Alors, l’an prochain nous y serons de nouveau. Avec, je l’espère, de nouvelles découvertes à vous faire partager ici.

————————————-
D’autres photos :

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *