Fête patronale de Saint Dier d'Auvergne

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Memoriam Crusades proposait aujourd’hui à Saint Dier d’Auvergne une animation autour de l’archerie à l’occasion de la fête patronale sur le thème « Temps anciens », avec des vikings, des gaulois, et d’autres médiévaux.

Les festivités commençaient dès le samedi, mais nous n’y sommes allés que le dimanche. Pour Claire Loup et moi, c’était notre première sortie officielle avec la Memoriam, dont nous rejoignons les rangs cette année.

programme_saint_dier_d_auvergne-lespreuxmontacutins-fr_

En arrivant dimanche matin, sur le coup de 10h30, une réalité nous saute aux yeux : ce n’est pas une fête médiévale. C’est une fête patronale … avec une couleur médiévale ! Nous voyons en premier les manèges, autos-tamponneuses et autres attractions de forains. Puis les grands barnums pour la buvette et les repas. Et enfin, derrière, les tentes du campement celte / médiéval.

Nous ne sommes pas habitués à un tel environnement ! D’autant qu’une sono diffuse du Era en musique de fond… Là, on a peur ! Et puis des visages familiers nous accueillent :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-01-lespreuxmontacutins-fr_

Notre Seigneur Raoul de Cournon au centre, avec Thomas et Hassan, deux soldats revenus avec lui de la 7e croisade. Ils s’apprêtent à prendre le départ du défilé.

Le défilé

Aussitôt Claire les rejoint et se transforme en porte étendard.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-05-lespreuxmontacutins-fr_

Puis le défilé se lance dans les rues de Saint Dier d’Auvergne, entouré par une foule assez nombreuse. Le cortège est ouvert par trois cavaliers menés par Florie Thibert, suivis par un tracteur tirant une remorque avec la sono et le stock de confettis.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-15-lespreuxmontacutins-fr_

Derrière, on retrouve Memoriam Crusades (troupe mi XIIIe siècle), le Clan du Livradois (troupe XIIIe aussi), des vikings de l’association Au Fil de l’Histoire, et les gaulois de Teuta Averni.

Prenant son rôle de piéton très au sérieux, Thomas assure la sécurité du convoi.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-17-lespreuxmontacutins-fr_

Et mine de rien… c’est efficace.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-19-lespreuxmontacutins-fr_

Un peu plus loin, la fanfare communale s’installe pour un intermède musical.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-27-lespreuxmontacutins-fr_

Puis le cortège reprend sa route.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-30-lespreuxmontacutins-fr_

Notre bon Seigneur Raoul de Cournon profite de son statut pour s’octroyer un peu de repos. Reste cette question : un petit seigneur du XIIIe siècle s’adonnait-il au lap danse pour amuser ses gens ??? Je crains que nous ne manquions de sources pour confirmer ce point.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-33-lespreuxmontacutins-fr_

Arrivés à une extrémité de la commune, Thomas organise un point de contrôle des marchandises. On ne rentre pas comme ça : il faut tout d’abord s’acquitter des droits de péage !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-35-lespreuxmontacutins-fr_

Notre périple dans les rues de Saint Dier nous fait découvrir quelques beaux bâtiments anciens. Dommage que nous ne campions pas à proximité… le cadre aurait été plus sympa que le terrain près de la fête foraine !
Nous voyons notamment l’église de Saint Dier d’Auvergne, datant du XIe siècle et fortifiée au XIVe :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-38-lespreuxmontacutins-fr_

C’est la fête ! Les confettis pleuvent !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-37-lespreuxmontacutins-fr_

Et personne n’est épargné, pas même le chien de Tom le forgeron.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-39-lespreuxmontacutins-fr_

Arrivés à l’autre extrémité de la commune, nous nous apercevons qu’il n’y a plus que les membres des troupes dans le cortège. Les habitants de Saint Dier nous ont lâchés pour rejoindre directement le lieu de la fête !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-43-lespreuxmontacutins-fr_

Un petit garçon s’est joint au groupe dès le début, tout fier de son déguisement ! En bon tuteur, Raoul de Cournon lui apprend quelques trucs de chevalier et notamment l’art de mâchouiller un brin d’herbe.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-44-lespreuxmontacutins-fr_

La fin du défilé est l’occasion de prendre en photo les membres de la troupe gauloise :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-46-lespreuxmontacutins-fr_ fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-47-lespreuxmontacutins-fr_

Revenant en direction du campement, nous avons une belle vue sur l’organisation spatiale de la fête :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-48-lespreuxmontacutins-fr_

Le campement

Aussitôt rentrés aux campements Thomas cherche à s’extraire de son gambison : tout neuf, parfaite reproduction des modèles XIIIe siècle, excellent travail de Kokosh, du sur-mesures très précis… mais peut-être un peu trop ! L’extraction de Thomas est laborieuse :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-49-lespreuxmontacutins-fr_

Après quelques dizaines de secondes d’efforts, la libération arrive !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-52-lespreuxmontacutins-fr_

Laurie est prête pour renseigner les visiteurs,

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-57-lespreuxmontacutins-fr_

Gérard rejoint le terrain de tir pour faire quelques démonstrations,

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-53-lespreuxmontacutins-fr_

bref, tout le monde est à son poste pour accueillir les Saint-Diérois, encore peu nombreux autour des tentes : ils font la queue au boeuf à la broche. Il y a des priorités tout à fait compréhensibles ! 🙂

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-61-lespreuxmontacutins-fr_

Nos voisins aussi sont installés. La Teuta Averni fait cuire son repas :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-54-lespreuxmontacutins-fr_

Tout comme le Clan du Livradois, avec des moyens tout à fait historiques ! Trop tard, on vous a vu !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-63-lespreuxmontacutins-fr_

Tom et Nicolas, les forgerons, ont aussi des choses sur le feu… non, DANS le feu… ah ? ça ne se mange pas ?

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-59-lespreuxmontacutins-fr_

Non loin, Damien (La Forge du Corbeau) et  Thibault (l’Atelier du Loup) présentent leurs réalisations.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-69-lespreuxmontacutins-fr_

Les animations

En début d’après-midi, Florie Thibert et ses collègues présentent un spectacle équestre…

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-76-lespreuxmontacutins-fr_

… puis le médiéval reprend sa place. Thomas enfile de nouveau son fameux gambison. L’habillage en soit est déjà une attraction !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-81-lespreuxmontacutins-fr_

Puis il se place courageusement inconsciemment face aux archers.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-82-lespreuxmontacutins-fr_

Heureusement, Gérard est bon et touche le bouclier en plein centre à chaque tir.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-83-lespreuxmontacutins-fr_

S’en suit une petite séance un peu plus didactique au sujet des différents hommes d’armes aux alentours de 1250.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-86-lespreuxmontacutins-fr_

Mais les démonstrations reviennent vite : Thomas défie Hassan au combat !

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-88-lespreuxmontacutins-fr_

Pendant ce temps, chez nos amis Gaulois, ça sent les préparatifs :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-97-lespreuxmontacutins

Et bientôt, la lice se trouve investie par l’ensemble des combattants, toutes époques confondues : celtes, viking, médiévaux.
Toutefois, ayant un armement trop différent, les combattants de la Teuta Averni restent de côté, tandis qu’au centre deux groupes se font face :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-113-lespreuxmontacutins

Et le combat s’engage.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-114-lespreuxmontacutins fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-115-lespreuxmontacutins

Plusieurs assauts ont lieu, entre-coupés de démonstration de combat à la lance et au glaive des gaulois :

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-123-lespreuxmontacutins fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-126-lespreuxmontacutins

Jusqu’à la domination du champion du jour, appelant le public à voter la grâce du vaincu. Mais le Saint-Dierois aime le sang… ce sont des pousses baissés qui ont répondu. Tsssss… Dépité, Alaudagenos l’Arverne relèvera tout de même Epogenos, son adversaire.

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-131-lespreuxmontacutins

Puis après une dernière mêlée générale,

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-140-lespreuxmontacutins

chaque troupe a salué,

fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-144-lespreuxmontacutins fete_patronale_saint_dier_d_auvergne-143-lespreuxmontacutins

et  a regagné son campement.

Et la journée s’est terminée là dessus.

Au final, pour nous ce fut une excellente journée, avec une ambiance toute sympathique et des organisateurs toujours disponibles pour nous. Ça fait plaisir !

Mais bon, je n’en démords pas : je suis jaloux du lion héraldique de Saint Dier d’Auvergne. Son sexe est bien plus valorisant que celui de Montaigut-le-Blanc non ?

 

Blason ville Saint Dier d'Auvergne

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *