Médiévales Murol 2015 - Facia Fusta

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison des fêtes médiévales est ouverte ! Et comme d’habitude pour nous, c’est Murol qui arrive en premier.

Programmée vendredi 15 et samedi 16 mai, nous y sommes allés samedi après-midi. Bien nous en a pris, le temps a été exécrable vendredi : pluie, vent, froid… pas cool pour les exposants et les troupes, pas cool pour les quelques visiteurs courageux !

Bref, samedi après-midi, il faisait beau. Très.

murol-2015-les-preux-montacutins-01

D’ailleurs, le château semble faire le plein : la file d’attente est impressionnante !

murol-2015-les-preux-montacutins-02

En arrivant dans la rue commerçante de Murol, nous nous apercevons qu’elle est bien calme. A peine 7 ou 8 exposants sur les trottoirs sont rassemblés près du centre-bourg. D’année en année nous observons qu’elle se vide petit à petit. Et n’est pas forcement un mal, vu la distance entre certains commerçants et le thème de la manifestation. Produits du terroir auvergnat, oui, mais les vêtements péruviens et autres t-shirts flockés de paillettes, non.

Le temps de regarder quelques étals, nos amis de Facia Fusta déboulent et commencent une danse.

murol-2015-les-preux-montacutins-03

Leurs costumes pour la saison 2015 sont magnifiques. Avec les mêmes couleurs, ils ont réussi à confectionner des motifs uniques pour chacun. Ça donne une unité dans la diversité qui est vraiment bien vue. (plus de photos à la fin de l’article)

murol-2015-les-preux-montacutins-15

Quelques danses plus tard, nous poursuivons notre route. Le temps de remarquer que le Château de Murol possède maintenant une boutique / billetterie dans le village. Dommage, on y trouve principalement des jouets et autres babioles pour enfants. J’espère que, à terme, il y aura une offre culturelle sur l’histoire médiévale de Murol et de la région ! Par exemple, un livre comme celui sur Guillaume de Murol y aurait toute sa place !

Nous traversons la place de l’église : la fréquentation augmente !

murol-2015-les-preux-montacutins-16

Nous croisons une drôle de créature mi-arbre mi-homme : l’Esprit de la Forêt… Un enfant derrière nous s’exclame avec soulagement « naaan c’est pas un vrai, il y a quelqu’un derrière« . Ah bon ?

murol-2015-les-preux-montacutins-17

Derrière l’église, nos amis du Moulin Féérique sont fidèles au poste.

murol-2015-les-preux-montacutins-18

Ils nous disent n’avoir fait que deux ventes hier, vendredi, à cause du mauvais temps. Heureusement, ils sont bien partis pour se refaire aujourd’hui. Nous les reverrons à Montferrand dans deux semaines, et bien évidement à Issoire le 5 septembre !

Enfin, nous arrivons au campement ! Là, il y a du monde. Les Archets du Bailli font des démonstrations de tir à l’arc avec des flèches équipées de sifflets. Ça rend vraiment bien : on entend les flèches siffler en traversant le champ.

murol-2015-les-preux-montacutins-20

A côté, Souda Auvernhat fait des démostrations de tir avec une pierrière. Chargée de bombes à eau, chaque lancé réussi fait le plaisir du public !

murol-2015-les-preux-montacutins-28

Quelques minutes plus tard, alors que des civils, femmes et enfants, traversent le champ, une troupe de brigands (composée des Chevaliers de Crussol et des Compaings et Commères) leur barre la route.

murol-2015-les-preux-montacutins-30

Le combat s’engage entre les civils armés de cuillères en bois et les soldats. Épique !

murol-2015-les-preux-montacutins-33

Heureusement les renforts arrivent : les Archets du Bailli attaquent à distance :

murol-2015-les-preux-montacutins-39 murol-2015-les-preux-montacutins-40

Puis Souda Auvernhat engage le combat.

murol-2015-les-preux-montacutins-43

Guyhork le Barbare (à gauche de la photo), en bon capitaine, organise ses troupes.

murol-2015-les-preux-montacutins-46

Guyhork, vous vous en souvenez ? C’est lui qui m’avait permis de croiser le fer pour la première fois l’an dernier, à ces mêmes fêtes. C’est certainement grâce à lui que suis maintenant dans le combat médiéval !

Le combat s’engage. A un contre un, …

murol-2015-les-preux-montacutins-47

… à deux contre un, et il n’y a pas d’âge pour défendre chèrement sa peau !

murol-2015-les-preux-montacutins-32 murol-2015-les-preux-montacutins-34

Certaines luttes se terminent à terre, pour le grand plaisir du public !

murol-2015-les-preux-montacutins-51

D’autres d’une manière pour le moins inattendue :

murol-2015-les-preux-montacutins-52 murol-2015-les-preux-montacutins-53

Au final, les défenseurs sont victorieux ! Mais rassurons-nous, c’était pour le spectacle. En fait personne n’est vraiment mort, et le public est invité à crier « debout les morts !« . Et les morts se relèvent. Ouf, nous avons eu peur.

murol-2015-les-preux-montacutins-57

Toutefois, un des combattants ne se relève pas aussi facilement que les autres. Transporté sous une tente des Souda Auvernhat, ce sont même les pompiers, dans leur carriole rouge, qui viendront l’évacuer. Je ne sais ce qu’il est advenu de lui… j’espère que tout va bien.

murol-2015-les-preux-montacutins-62

Les Chevaliers de Crussol poursuivent avec des démonstrations de combat sur une petite lice installée près de leur campement. Y’a pas à dire, quand on connaît le béhourd, ces combats chorégraphiés font bien fades… mais bon, ça plaît au public !

murol-2015-les-preux-montacutins-64

Nous faisons le tour des campements… Les Chevaliers de Crussol ont le plus important : jeux, cuisine, armement, pilori… et leurs membres prennent du plaisir à expliquer et renseigner les visiteurs.

murol-2015-les-preux-montacutins-66

Plus loin, Fanny, des Archers du Bailli, explique l’usage des herbes.

murol-2015-les-preux-montacutins-67

Les Compaings et Commères présentent leurs armes et expliquent la fabrication et l’usage de la cotte de maille.

murol-2015-les-preux-montacutins-68

Les Archets du Bailli proposent aux visiteurs, petits et grands, d’essayer le tir à l’arc.

murol-2015-les-preux-montacutins-71

Au dessus de nos têtes, le Château de Murol ne désemplit pas !

murol-2015-les-preux-montacutins-69

Et Facia Fusta prend place au centre du champ.

murol-2015-les-preux-montacutins-73

Comme à leur habitude, et c’est notamment pour ça qu’on les aime tant, ils invitent les gens à entrer dans leur ronde pour danser avec eux. Succès garanti.

murol-2015-les-preux-montacutins-76 murol-2015-les-preux-montacutins-79 murol-2015-les-preux-montacutins-80

 

Nous quittons alors le champ, notre visite touche à son terme. Au passage, des enfants ont trouvé les meilleurs armes pour se battre :

murol-2015-les-preux-montacutins-81 murol-2015-les-preux-montacutins-82 murol-2015-les-preux-montacutins-83

Au moins, pas de blessures possibles et rires assurés.

Retraversant la place de l’église, nous passons à côté d’une scène qui attire beaucoup de monde. Un ou une ou des fildefériste(s) doivent se produire, mais nous ne les verront pas cette fois-ci. Tant pis !

murol-2015-les-preux-montacutins-84

 

Au final, les Médiévales de Murol, édition 2015, ont tenu leurs promesses pour les visiteurs, aidé en cela par la belle météo de samedi.

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *