Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après une première participation en 2015, Memoriam Crusades était de retour à Montaigut-en-Combraille pour la sixième édition de la fête médiévale. Pas mal d’innovations dans nos animations cette année avec notamment de l’escrime moderne pour les enfants !

Je ne reviens pas sur le déroulé général de la fête, qui était peu ou prou identique à l’année passée. Nous y retrouvons la compagnie Mille et Une Vies qui s’occupe de l’animation musicale et du spectacle de feu le samedi soir.

Un nouveauté de la part des organisateurs toutefois : la mise en place d’un lieu spécifique pour les activités ludiques, Place de la Justice, pour l’après midi de samedi. Memoriam Crusades, dont le campement était installé à côté de l’église, m’y avait délocalisé pour tenir le stand « jeux de plateau » aux côté de l’association Arche Manino qui proposait des jeux en bois.

Quelques curieux se sont essayés aux jeux de plateau, certains y passant pas mal de temps. Soit ils enchaînaient les parties d’un même jeu pour en comprendre toutes les stratégies, soit ils voulaient tester tous les jeux proposés ! Sacré objectif, vu que je propose une quinzaine de jeux différents à pratiquer…

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-01-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-02-lespreuxmontacutins-fr

En milieu d’après-midi les hommes d’arme de la Memoriam m’ont fait le plaisir d’un petit tour près de mon stand pour faire une intervention armement et équipement militaire.

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-03-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-04-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-05-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-06-lespreuxmontacutins-fr

Le lendemain matin, le défilé habituel dans des rues désertes aux maisons closes, à vendre, et même « à donner » (voir photo plus bas) ! Dramatique constat d’une région qui se vide…

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-07-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-08-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-09-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-10-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-11-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-12-lespreuxmontacutins-fr

Heureusement, petit à petit les gens arrivent. Pendant la messe (temps fort de la fête, mais cette année encore sans aucun lien avec elle… donc nous nous en passons) nous engageons une soule à la crosse dans la rue.

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-13-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-14-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-15-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-16-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-17-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-18-lespreuxmontacutins-fr

L’après-midi, je rapatrie le stand jeu au niveau du campement, qui a de nouveau un joli succès.

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-19-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-20-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-21-lespreuxmontacutins-fr

A côté, le public peut discuter avec Claire Loup autour de la broderie :

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-22-lespreuxmontacutins-fr

Et le stand armement attire bien moins que la poliorcétique (nouvelle animation !) où Robin et Thomas expliquent l’usage et l’évolution des machines de siège :

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-23-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-24-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-25-lespreuxmontacutins-fr

Le soft sword en animation officielle

Depuis la fète de Talende l’an dernier, où je venais tout juste de recevoir en provenance de Russie le matériel d’entraînement en mousse, je propose parfois aux enfants de combattre à l’épée / bouclier. Cela a été le cas à Saint Victor en 2015 et Issoire en 2016. Jusqu’à présent c’était une activité « à côté » de l’offre d’animation de Memoriam Crusades. Mais cette année à Montaigut-en-Combraille, quelques absences dans la troupe nous ont empêché d’assurer nos habituelles démonstrations de combat XIIIe siècle ou en mode béhourd (en armure complète XIVe XVe siècle). Ainsi, pour remplacer, nous avons installé à côté des jeux de plateau une lice spécifique pour le soft sword et organisé un tournoi sportif le dimanche après-midi pour les enfants.

Comme on pouvait s’en douter, le succès fût sans commune mesure : le matériel (casque, épée et bouclier en mousse) a attiré petits et grands de 14h à 19h sans une minute de pause. Les comportements des combattants sont vraiment intéressants à observer :

  • Bien évidemment, l’activité est toujours très appréciée par les fratries… il y a toujours un règlement de compte qui traine quelque part. Et en plus les parents sont d’accord, pour une fois, que les frères et/ou sœurs se tapent dessus !
  • Il y a des petits, les 4 / 5 ans, qui sont impressionnés par l’énergie des combats qu’ils regardent et se cachent dans les jambes des parents quand je leur propose d’essayer… et qui reviennent une heure après en courant pour entrer en lice.
  • Il y a les juste un peu plus grand, emplis d’une confiance en eux sans bornes (ou naïveté abyssale), qui veulent affronter des adolescents et sont persuadés de pouvoir les battre.
  • Il y a ceux qui n’osent pas frapper, qui se contentent de mettre des petites tapes dans le bouclier, et qui y prennent pourtant un énorme plaisir.
  • Il y a ceux qui pensent qu’un combat c’est comme au cinéma. Et ils tapent dans l’épée pendant de longues minutes. Et j’ai un mal fou à leur faire comprendre que l’objectif est de maraver l’adversaire !
  • Il y a les adultes qui se prennent au jeu, sans aucune retenue, et font le plaisir du public.
  • Il y a les duels père / fils très intéressant, comme celui où un petit de 7 ans s’acharne avec une énergie folle et arrive à asséner des bons coups à son père (un peu dans le style du combat Yoda vs. Comte Dooku), ou encore ce père qui « réimpose » son autorité en dominant son fils de 14 ans qui l’avait défié.
  • Et puis peut-être les moments les plus sympa de ces combats, quand deux petites filles s’affrontent et sont mortes de rire à chaque fois qu’elles prennent un coup.

Et tout ça toujours dans la bonne humeur et le jeu, précisons-le. Sur les dizaines de combattants qui ont défilé sur la lice durant le weekend, je n’ai eu qu’un pleur suite à un coup sur une épaule et un petit malaise en sortant de lice (une boisson sucrée et ça repart !).

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-26-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-27-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-28-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-29-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-30-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-31-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-32-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-33-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-34-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-35-lespreuxmontacutins-fr

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-36-lespreuxmontacutins-fr

Le tournoi de dimanche

animation_soft_sword-lespreuxmontacutins-fr_

 

Après un samedi après midi et un dimanche matin de découverte de l’activité, place au tournoi ! 18 enfants s’étaient inscrits pour cette grande première, sur le parvis de l’église de Montaigut-en-Combraille.

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-40-lespreuxmontacutins-fr

Chez les 6-8 ans, nous avions Enguerrand, Anthonin, Noé, Guilhem, Titouan et Oliver.
Chez les 9-11 ans : Thimothé, Tjark, Marco, Mathis, Thiméo, Ryan, Eva, Sacha, Merlin et Baptiste.
Chez les 12-14 ans : Korrigan et Donato.

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-45-lespreuxmontacutins-fr

Nous nous sommes inspirés des règles IFMSF : les combats se sont déroulé en deux manches gagnantes de 5 points (une touche franche = un point), sauf pour les 12-14 ans pour lesquels le seul combat s’est joué en 2 manches gagnantes d’une minute. Merci à Robin pour son aide à l’arbitrage.
Malheureusement, nous avions peu de temps, donc pas de repêchage pour les perdants : élimination directe !

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-74-lespreuxmontacutins-fr

Les enfants ayant tous déjà un peu pratiqué la veille ou le matin, ils n’étaient plus timides et le public a assisté à des combats engagés.

De vrais compétiteurs ! Avec le stress d’être observé par le public, l’enjeu du match, la joie de la victoire…

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-47-lespreuxmontacutins-fr fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-56-lespreuxmontacutins-fr fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-64-lespreuxmontacutins-fr

 

Les finales ont vu la victoire de Enguerrand chez les 6-8 ans, Sacha chez les 9-11 ans, et Korrigan chez les 12-14 ans !

fete_medievale_montaigut-en-combraille_2016-54-lespreuxmontacutins-fr

 

Évidemment, ça a plu. Beaucoup. Il faudra le refaire 🙂

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *