Affiche 2014 Charivari

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous étions aujourd’hui à l’habituelle fête du dernier weekend d’août en Auvergne : le Charivari de Billom, fête renaissance et fantastique.

Comme l’an dernier nous en sommes revenus TRES contents. Comme quoi, on peut être une ville de taille modeste et organiser une fête tout à fait intéressante.

Nous avions prévu de n’y aller que sur le samedi. Il n’y a rien de plus le lendemain : c’est le même programme. Pourtant les deux jours n’auraient pas été de trop tellement il y a à voir : c’est que les organisateurs, l’association Billom Renaissance, font très bien les choses. Mais bon, tant pis, dimanche on ne peut pas revenir.

Nous arrivons donc légèrement avant 14h, juste au bon moment pour le premier spectacle « Les Vistanis », proposé par la compagnie toulousaine Alchymere. Surprise en arrivant, on les connaît ! C’est un spectacle que nous avions déjà vu l’an dernier au Puy-en-Velay pendant les fêtes du Roi de l’Oiseau. Ce n’est pas un problème, le spectacle nous avait plu, va pour une deuxième fois.

Et alors que je m’apprêtais à prendre des photos de cette représentation, voilà que je m’aperçois que j’ai oublié les batteries sur leurs chargeurs… Bigre, pas de reportage photo de cette fête. Je vous propose donc cette fois-ci des illustrations gentillement proposées par Google Image.

les-vistanis-1-les-preux-montacutins

Les Vistanis, c’est du lourd, du très lourd, et nous on aime ça : c’est déjanté, ça part dans tous les sens, avec beaucoup d’humour (un poil limite pour les plus jeunes quand même), du graveleux, du clownesque, du public qui participe. On adore.

Voici le début de leur spectacle de « cirque musical sibérien » (captation par Gilles de Souvigny au Puy-en-Velay en 2013) :

Nouveauté (pour nous en tout cas) : nous avons droit à un second épisode de leur spectacle ! En fait, un autre spectacle, qui reprend juste le début (on a eu peur d’ailleurs que ce soit une blague de la troupe… et puis non, au bout de quelques minutes, tout changeait par rapport à la première représentation… ouf), du même acabit que ce que nous avons vu tout à l’heure, avec toujours de la bonne musique, un peu plus de jonglerie, et toujours du rire, beaucoup de rire.

Cet deuxième épisode nous fait voyager dans la légende de la Vistanie, au fin fond de la Sibérie :

Si, comme nous, vous les aimez, c’est sur leur page Facebook que vous pouvez leur dire !
Pour des photos, je vous renvoie vers cet article de Mathias (fêtes de Souvigny 2013).

Après l’excellent spectacle de la Compagnie Clair-Obscur (« Le rideau des troubadours« ) au Charivari 2013, nous constatons que la programmation est toujours d’un niveau relevé. Nous reviendrons l’année prochaine !

 


 

Nous n’étions toutefois pas venu au Charivari que pour voir ce spectacle. Il y a aussi au centre de Billom un joli marché médiéval, pas énorme soit (une quinzaine de boutique), mais diversifié, et bien organisé dans un périmètre limité.

Nous y avons rencontré des exposants forts sympathiques, notamment L’Atelier du Potier, aux belles réalisations, et aussi Denis Delmart, avec sa boutique d’instrument de musique du monde « L’attrapeur de rêves ». Chez ce denier, beaucoup de tentations (notamment une magnifique busine que je cherchais désespéramment au printemps 2014 en prévision de notre mariage !), mais comme nous essayons de bien coller à la période XIIIe siècle, nous avons résisté à la tentation, le temps de vérifier si nos envies sont conformes à l’identité que nous voulons nous donner. Et s’il le faut, « L’attrapeur de rêves » sera présent au Puy-en-Velay dans quelques semaines.

Nous croisons Tom Vanhoet et son collègue Nicolas Sauvagnat, deux forgerons qui travaillent parfois pour le château de Murol. Nicolas était d’ailleurs présent au tournoi de Béhourt de la semaine dernière.

forgerons-les-preux-montacutins (photo Charivari 2013)

L’année dernière, ils avaient forgé un superbe dragon en fer. Cette année, leur projet est un trépied pour feu de camps. Nous ne serons pas là pour le voir terminé, dommage !

charivari-les-preux-montacutins (photo Charivari 2013)

Et avec tout ça, nous n’avons pas eu le temps de profiter de l’espace campement dont l’animation est assurée par nos amis de la compagnie Memoriam Crusades.

memoriam-crusades-2-les-preux-montacutins (photo Charivari 2013)

Dommage ! d’autant qu’il y a eu des démonstrations de béhourd en 1 contre 1, ce dont je suis friand depuis la semaine dernière. A peine nous arrivons à leur niveau que le camp ferme : c’est l’heure du défilé dans les rues de Billom.

memoriam-crusades-les-preux-montacutins (photo Charivari 2013)

Et une fois que le défilé, dans lequel nous nous sommes retrouvé accompagnant les membres de Memoriam Crusades, se termine, c’est l’heure de manger avant de rejoindre ensuite la place pour le spectacle de feu habituel du samedi soir. Pffff nous n’avons le temps de rien, c’est horrible !

Cette année, c’est la troupe L’Arche en Sel qui propose sa création « Ayazin » :

Là aussi, très très bon spectacle (à mon avis meilleur que celui de l’an dernier) : une excellente maîtrise des instruments de feu, de l’originalité dans l’utilisation du feu, et le tout simplement, sans s’embêter à relier les différents tableaux dans une histoire pseudo-poétique (ce que je reproche au spectacle de l’année dernière).

C’est spectaculaire, pas trop long : Clément a adoré !

ayazin-les-preux-montacutins

Et voilà, notre journée touchait à sa fin. Nous ne sommes pas resté pour le concert de la soirée, et nous avons (encore cette année !) raté les spectacles de Fredini (« Merlin et Igor »). Peut-être l’an prochain ?

En tout cas, toutes nos félicitations et remerciement aux organisateurs de l’association Billom Renaissance pour assurer chaque année une si belle programmation.
Et si vous ne savez pas quoi faire demain : ALLEZ-Y !!

Sieur Guillaume

Sieur Guillaume

Originaire de Montaigut-le-Blanc, je partage ici mes expériences médiévales.
Sieur Guillaume

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *